To top
 

jan noah

Est. '17

Watch

5,000-9,999 Gallery views

Art for sale


About

«… Je suis né au Caire au début des années 80 sur une terre de soleil et de couleurs vives, d’un père reporter-photographe qui lui donnera le goût des Arts et de la politique, fondement selon ma conviction de l’humain en nous. Animé d’une passion véritable pour le chant, la musique je croque au fusain les artistes mais aussi les hommes politiques renommés en mon pays et autour du monde.
je quitte par amour, la terre de mes ancêtres et rejoint Montpellier en 2013. Loin des études de comptable, je dédie à mes débuts, mon savoir-faire à la peinture naïve, épurée, dans des agences qui évoluent autour de la décoration d’intérieur.
Très vite je décide de me réaliser à travers ce qui m’anime, mon art, la peinture… »

JAN NOAH choisit de consacrer sa vie à sa passion. Il se fait repérer sur le Net par certains amateurs et autres professionnels de la peinture. Sa carrière démarre.Depuis il utilise toutes ses connaissances, ses compétences, un imaginaire foisonnant, empreint d’un certain idéal romantique mêlé de nostalgie et de l’amour sincère pour l’altérité. Il poursuit sa soif de connaissances en voyageant dès qu’il le peut, nourrissant ainsi ses émotions, sa réflexion sur le monde. Les couleurs, franches, éclatantes, prophétisantes d'un joyeux avenir à venir, se posent et s’opposent au noir et blanc des portées froides et des parchemins légers, trame de fond délibérément ancrée dans le passé : symbolique paradoxale des toiles transhistoriques de son arrivée en France.
Autodidacte, il s’inspire aujourd’hui des grands maitres de la Peinture dont il tire des enseignements toujours nouveaux. Plongé au cœur des bouleversements politiques actuels, étreint par une soif inextinguible de sensualité mêlée de nostalgie, Eslam œuvre à la création de nus féminins et fait sienne la citation de kandinsky, témoignant ainsi de sa participation à l’évolution positive du monde : "La peinture est le heurt grondant de mondes différents destinés à créer dans et par leur combat le monde nouveau qu’on nomme l’œuvre. La création d’une œuvre, c’est la création du monde".